Photo Forbes Welcome
05 Jul 2017

Forbes welcome

Infos dirigeants

En 1929, la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, part pour le Brésil. Aux Etats-Unis, il ambitionne de continuer ses études en économie. Abilio Diniz sort diplômé de l’école de management de la Fondation Getùlio Vargas dans sa ville natale, qu'il a intégrée en 1956.

Un homme d'affaires qui compte au Brésil

Sur le sous-continent brésilien, l'une des célébrités les plus fascinantes est Abilio Diniz. Bénéficiant d'une richesse évaluée à près de 4 milliards de $, l'entrepreneur est le 10e individu le plus fortuné du sous-continent brésilien, d'après "Forbes". Au cours de l'année 2011, l'entrepreneur joint la Chambre de Politique et de Performance, gestion et compétitivité, dont les ambitions sont de rendre concurrentielles les sociétés du sous-continent brésilien et d’améliorer la performance des prestations publiques. Luiz Inácio Lula da Silva, qui est l’ex chef d'Etat du sous-continent brésilien, comptait Abilio Diniz parmi ses proches.

Dans le football, Abilio Diniz appartient au groupe consultatif du São Paulo Futebol Clube et il a fondé l’équipe d’Audax, destinée à déceler les jeunes potentiels. Athlète dans l'âme, Abilio Diniz débute sa journée par une session de sport. Autrefois goal, il a également pratiqué la musculation et la boxe. Sous sa houlette, des salles de gym sont créées au sein hypermarchés GPA et des plans financés par le groupe poussant son équipe à prendre part aux marathons sont déployés. En effet, il est intimement convaincu des bénéfices du sport.

Un premier supermarché créé dès la fin des années 1950

Dès la fin des années cinquante, le père d’Abilio Diniz comprend que l’avenir du commerce se fera avec les grandes surfaces. En référence au Pain de Sucre à Rio, le magasin de la famille Diniz est appelé Pão de Açúcar. Pour faire progresser sa propre chaîne, il s'est inspiré de la réussite du groupe Carrefour, dont il a connu les fondateurs dans les années 1970. Dix ans après l'ouverture par Abilio Diniz de son premier supermarché en 1959, le groupe GPA comptait 1 400 employés et 40 supermarchés.

GPA fait face à la concurrence de Carrefour en terre brésilienne. GPA a retrouvé son équilibre comptable à l'issue de la crise économique et commence les pourparlers de rapprochement avec Casino. Abilio Diniz projette de saisir la chance de transformer son groupe en n°2 mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne de Carrefour au début de notre décennie. En 2012, Casino contrôle GPA. C’est la désunion et le départ d’Abilio Diniz du conseil d’administration l'année suivante.

Abilio Diniz, une volonté d'investir toujours intacte

Abilio Diniz retrouve le circuit de la distribution au Brésil, à 78 printemps et en compagnie d'un associé de premier plan. Au printemps 2013, il prend la présidence du conseil d’administration de Brasil Foods (BRF), un leader de l'agroalimentaire. En décembre 2014, Peninsula, le fonds d'investissement fondé par la famille Diniz, annonce son arrivée au capital de Carrefour Brésil, à hauteur de dix pour cent. Abilio Diniz consacre son temps à Brasil Foods et cherche de nouvelles perspectives d’investissement depuis son départ du groupe Pão de Açúcar.